Sept raisons pour lesquelles votre grand-mère ne souffrait pas d’allergies alimentaires.

Sept raisons pour lesquelles votre grand-mère ne souffrait pas d’allergies alimentaires.

Vos grands-parents souffraient-ils d’une allergie alimentaire?

Gageons que non !

1. Ils mangeaient de la vraie nourriture

L’alimentation venait directement de la ferme ou du marché local.
Aucun moyen de conservation, ni colorants n’étaient utilisés dans les années 1900.
Les aliments ne subissaient encore aucun traitement et ils conservaient tous les nutriments nécessaires.

2. Ils ne faisaient pas régime et n’imposaient aucune restriction extrême à leur métabolisme

Personne ne comptait les calories, et les graisses et les glucides n’étaient pas bannis.
Il n’y avait aucune campagne de marketing pour guider leurs choix.
Leur métabolisme était sain parce qu’ils mangeaient quand ils avaient faim.

3. Ils préparaient eux-mêmes leurs repas

Acheter des plats préparés et manger au restaurant, c’était tout simplement impensable, et ils ne s’en portaient pas moins bien.

4. Ils ne mangeaient pas d’aliments manipulés génétiquement, ni de conservateurs, ni de colorants

L’alimentation ne subissait aucun traitement aux antibiotiques, hormones ou additifs pour les conserver plus longtemps.

5. Ils mangeaient toutes les parties de l’animal, riches en minéraux grâce au bouillon et aux abats

Ils préparaient encore de la soupe et du bouillon à base d’os, et les abats figuraient régulièrement au menu.
S’ils tombaient malades, une tasse de bouillon revigorant leur était servie.

6. Ils n’allaient pas chez le médecin au moindre mal

S’ils tombaient malades, ils attendaient que ça passe, se reposaient, buvaient du bouillon et comptaient sur le rétablissement naturel de leur organisme.
Leur remède était leur alimentation.

7. Ils vivaient à l’extérieur

Petits, nos grands-parents ne restaient pas enfermés pour jouer à l’ordinateur. Ils jouaient à vélo, à la balançoire, à la marelle … autant d’ancêtres de la PlayStation.

 

Ainsi, la bonne vieille méthode n’était, après tout, pas si mauvaise que cela !

 

Source : Healthy Holistic Living