Parasites

Parasites

Un parasite est un organisme qui utilise un autre organisme vivant, l’hôte, pour survivre. Le sens littéral de parasite est d’ailleurs « pique-assiette ».

Un parasite vit temporairement ou en permanence dans ou sur son hôte et il en tire sa nourriture. Il vit dans ou sur les plantes, les animaux et les humains, et il appartient à un groupe distinct, à distinguer des virus, des bactéries et des champignons.

Les parasites appartiennent au règne animal et ils peuvent être classés en parasites unicellulaires (protozoaires), vers et arthropodes (p. ex. acariens, tiques, poux et puces). Les parasites unicellulaires et les vers vivent dans le corps alors que la plupart des arthropodes vivent sur ou dans la peau.

Les parasites pouvant infecter l’être humain peuvent se trouver à plusieurs endroits du corps : dans le cerveau, les poumons, la veine porte, le foie, les vaisseaux sanguins entourant la vessie, la moelle osseuse, la peau, le cœur, la circulation, les muscles, les ganglions et les intestins.

Dans nos contrées, il s’agit principalement d’infections importées, ou plus précisément d’infections acquises à l’étranger. Pourtant, certaines infections sont endémiques et peuvent donc être contractées ici, comme la toxoplasmose, la téniase, l’entérobiase (oxyurose) et la maladie de Lyme.

Les infections par certains parasites comme le paludisme causent toujours des symptômes. Cependant, avec de nombreux parasites, l’infection est asymptomatique et passe inaperçue.

Les symptômes causés par les parasites sont souvent peu spécifiques. Habituellement, on ne peut obtenir de confirmation que par des examens de laboratoire du sang, des selles, des urines et/ou de la moelle osseuse. Il est donc important de communiquer l’historique des voyages, même vers des destinations peu exotiques, de manière à orienter la recherche de parasites.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour éviter le risque de contamination, il est quelques mesures importantes à prendre :

–          Veiller à son hygiène personnelle

–          Toujours bien laver les fruits et légumes

–          Ne pas manger de viande crue

–          En voyage, ne boire que de l’eau en bouteille

–          Dormir sous une moustiquaire

Traitement

Le parasite, quelle que soit sa forme, unicellulaire, ver, arthropode, etc. (votre belle-mère), est très intelligent. Il vit par la grâce de l’hôte. L’équilibre ne sera rétabli que si l’hôte reprend le contrôle et décide de ne plus lui donner d’énergie inutile. Cela nécessite une approche puissamment réfléchie et intelligente. Une gestion trop agressive, même sous la forme d’un régime alimentaire, activera les mécanismes de survie des parasites. Par conséquent, toute thérapie sera établie progressivement. Un suivi après traitement, sous la forme d’une restauration de la flore intestinale résidente, est essentiel.

Chez Energetica Natura nous utilisons le produit Bio-Para en combinaison avec AloëPure et une bonne dose de réflexion.