L’efficacité des plantes dans le syndrome du côlon irritable

L’efficacité des plantes dans le syndrome du côlon irritable

Il est très fréquemment recouru à la médecine complémentaire et alternative chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable. Malheureusement, la recherche est encore assez limitée à ce sujet. Par conséquent, nous ne disposons encore que de peu de données. Pour cette raison, une revue de la littérature a été conduite, concernant toutes les études sur ce thème. Elle s’est focalisée sur le traitement de la colite ulcéreuse (CU) et de la maladie de Crohn (MC). Cette revue a inclus toutes les études cliniques contrôlées menées de 1947 à 2013. Les résultats, en termes de réponse aux plantes et de rémission, ont été inclus dans la revue.

Résultats

Dans la CU, l’aloe vera et l’herbe de blé ont montré de meilleurs résultats que le placebo. C’était le cas tant pour l’amélioration des problèmes que pour la rémission. L’administration de curcuma donnait lieu à une réduction marquée des symptômes de la maladie. La gomme de Boswellia serrata s’est même montrée aussi efficace que la mésalazine. La prise d’huile d’onagre et d’acides gras oméga-3 a donné les mêmes résultats. L’Artemisia absinthium, ou absinthe, obtenait de meilleurs résultats que le placebo en termes de rémission et de prévention des récidives cliniques de la MC en postopératoire.

La phytothérapie montre des résultats prometteurs dans le traitement du syndrome du côlon irritable. Malheureusement, les études sont encore limitées et hétérogènes. Nous attendons donc avec intérêt des études supplémentaires à l’appui de l’utilisation des médecines complémentaires et alternatives dans le syndrome du côlon irritable.

 

Lam YT et al. Systematic review: the efficay of herbal therapy in inflammatory bowel disease. Aliment pharmacol Ther. 2013 oct;38(8):854-63:doi 10.1111/apt. 12464.

Jutea, F et al. Antibacterial and antioxidant acitvities of Artemisia annua Essential oil. Fitoterapia, 2002. 73(6): p 532-5.