Le SOPK : de quoi s’agit-il ? Causes et conseils

Le SOPK : de quoi s’agit-il ? Causes et conseils

Sans le savoir, certaines femmes souffrent du SOPK. SOPK est l’acronyme de « syndrome des ovaires polykystiques ». Il s’agit d’un terme médical désignant plusieurs symptômes, notamment des menstruations irrégulières et souvent abondantes, des caractéristiques masculines renforcées comme la pilosité et des difficultés à tomber enceinte. La cause exacte du SOPK est peu claire.
Elle est vraisemblablement multiple :

  • Hérédité
  • Surcharge pondérale
  • Stress
  • Résistance à l’insuline

L’impact d’une consommation élevée de pain et de pâtes
En raison d’une consommation élevée de glucides raffinés (pain, pâtes, biscuits et sucre), certaines personnes présentent des taux d’insuline élevés depuis longtemps. Chaque cellule est munie de récepteurs d’insuline. En raison de taux glycémiques élevés, ces récepteurs perdent en sensibilité. En bref, il est question d’une résistance à l’insuline. Des taux d’insuline élevés induisent une augmentation de la production de l’hormone lutéinisante (HL, hypophyse). Cette hormone entrave l’ovulation et stimule les ovaires à fabriquer de la testostérone.

4 conseils pour contrer le SOPK :

  1. Essayez de perdre du poids.
  2. Évitez les glucides raffinés (notamment le pain et les pâtes).
  3. Veillez à bouger suffisamment. Les sports de force, en particulier, rétablissent l’équilibre hormonal.
  4. Prenez des compléments alimentaires à base de chrome, de vitamines B ou d’acides gras oméga-3, notamment. De même, certains multicompléments spécifiques soutiennent la régulation de la glycémie et de l’insuline à divers niveaux.


Vous pensez souffrir du SOPK ?
Des troubles liés au SOPK indiquent clairement une perturbation de la régulation hormonale. Si vous pensez souffrir de SOPK ou si vous connaissez quelqu’un qui pourrait en souffrir, nous vous recommandons de demander l’avis d’un spécialiste en fonction de votre style de vie. Avec vous, il/elle examinera votre style de vie (alimentation, exercice physique et compléments alimentaires).