Cinq saveurs de base

Cinq saveurs de base

Parce que chaque saveur a son propre effet sur le corps, une alimentation équilibrée se compose donc aussi de différentes saveurs.

Les cinq saveurs de base sont doux, acide, salé, amer et aigre.

Essayez d’introduire un maximum de saveurs dans chaque repas.

  1. DOUX est la saveur qui devrait être présente le plus dans tous les repas. C’est d’ailleurs la première saveur perçue par le bébé: le lait maternel est doux. Les substances douces (sucre, mail, sirop de riz, toutes les céréales, pain, oignon, citrouille, panais, réglisse, …) donnent de l’appui, de la stabilité et une sensation de satisfaction. La saveur douce a un effet global relaxant et renforçant sur le corps. C’est une saveur curative pour l’estomac, la rate et le pancréas, les organes cruciaux de notre digestion.
  2. ACIDE (citron, vinaigre, choucroute, yaourt, fruits acides comme les pommes et les baies acides)         a un effet chauffant sur le corps, il fortifie le corps et exerce une fonction constructive. L’acide favorise la digestion, aide à résoudre les stagnations et stimule le foie et la vésicule biliaire.
  3. SALÉ (sel marin, tamari, gomasio, miso, …) stimule la digestion et aide à éliminer les obstructions. Les reins et la vessie ont besoin d’assez de substances salées pour pouvoir bien fonctionner.
  4. AMER (chicons, pissenlit, pain au sucre, zeste de citron, …) provoque la contraction du corps et assiste dans l’élimination des déchets du corps. Il stimule la digestion et renforce les muscles. L’amer dans la bouche guérit le cœur.
  5. AIGRE (umami) (moutarde, gingembre, raifort, daikon, radis, oignon de printemps, …) élimine les stagnations, purifie le sang et stimule la digestion. Il aide à digérer les aliments lourds comme les légumineuses et la nourriture frite. Cette saveur favorise surtout les poumons et le gros intestin.

Doux et amer sont des saveurs ‘froides’, mais elles aident à construire le corps.

Amer, aigre et salé sont des saveurs ‘chaudes’ qui aident à purifier le corps.

 

Source: De Gezondheidsster – Birgit De Greve, Christel Stevens, Sabine Martens